▼ Mois
▼ Auteur-s
▼ Programme
▼ Catégorie
 

Si Di Kubi Public Recording Sessions #2

[Beirut • Lebanon]

 

As written by curator Hicham Khalidi for the Sharjah Biennal’s exhibition in Beirut Art Center, “French/Algerian artist Mohamed Bourouissa has initiated a platform with other artists from Paris and Beirut, including DJ SINA, musician Sharif Sehnaoui, photographer Dorine Potel, architect Tony Chakar and artist Ghida Bahsoun. Together they collaborate on ongoing music compilations that directly question the neoliberal mechanisms behind music production, proposing a more collaborative and open-sourced approach to cultural ownership.

 

Each of the albums has a theme that relates to language, gentrification and the economy, and will be distributed back to the informal circuits of production and exchange.”

 

The monthly public recordings that take place within the artist’s instillation in turn become part of their permanent musical collection, expanding the musical repertoire they already provide their audience to interact with and appropriate.

Enregistré par Mohammed Bourouissa

Si Di Kubi Public Recording Sessions #1

[Beirut • Liban]

 

Hicham Khalidi écrit, à propos de l’exposition qu’il a réalisé pour la biennale de Sharjah au Beirut Art Center, « l’artiste franco algérien Mohamed Bourouissa a initié une plateforme avec des artistes de Paris et de Beirut, dont DJ SINA, le musicien Sharif Sehnaoui, la photographe Dorine Potel, les artistes Tony Chakar et Ghida Bahsoun. Ensemble ils ont conçu des compilations musicales qui interrogent directement les mécaniques néolibérales qui sous-tendent la production musicale, proposant une approche plus collaborative et open-source de la notion de droits d’auteur.

 

Chacun des albums ainsi produits détermine une thématique liée au langage, à la gentrification, à l’économie, et sera redistribuée dans les circuits informels de la distribution et de l’échange. »

 

Les enregistrements mensuels ont eu lieu dans l’installation dont Mohamed Bourouissa a été l’instigateur, et ont ainsi intégré une forme de collection permanente, amplifiant ainsi le répertoire musical mis à disposition du public pour qu’il se l’approprie et qu’il entre en relation avec ses contenus.

Enregistré par Mohammed Bourouissa