▼ Mois
▼ Auteur-s
▼ Programme
▼ Catégorie
 

[Paris • France]

 

Au travail : avec Noemi Lefebvre, Cyrille Martinez, Jean-Yves Jouannais et Gisèle Sapiro

 

Pendant le festival Extra !, « Radio Brouhaha » s’installe au Centre Pompidou pour une série de trois émissions littéraires qui posent des questions aussi immodestes que : au fait, c’est quoi la littérature en dehors du livre ? Et qu’est-ce qu’une expérience littéraire ? Est-ce qu’on peut y jouer à plusieurs ? Et d’ailleurs où s’arrête la littérature ? Où commence-t-elle ? Qu’est-ce qu’elle n’est pas ? Qu’est-ce qu’elle a été ? Où la trouve-t-on ? Et depuis quand ? Et jusqu’à quand ? Ces questions, « Radio Brouhaha » les posera trois après-midis durant à des artistes, des écrivain.e.s, des performers, des chercheus.r.es, en collaboration avec des étudiant-es du master création littéraire de l’Université Paris 8, dont « Radio Brouhaha » est une émanation.

 

« Radio Brouhaha » est un projet conçu par Lionel Ruffel comme une chambre d’écho à cette littérature brouhaha évoquée dans son essai Brouhaha, les mondes du contemporain (Verdier, 2016). Le moment contemporain de la littérature se caractérise en effet par la multiplication et la diversification de ses espaces de publication : livres, performances, lectures, salons, groupes, espaces numériques divers.

 

« Radio Brouhaha » distingue, sans forcément les opposer, une littérature-silence, reposant principalement sur l’imprimé et une littérature-brouhaha (exposée, performée, in situ, multi-support) à laquelle elle se consacre. S’appuyant sur un médium, la radio qui a parfaitement su s’adapter aux mutations numériques et qui devient jour après jour un outil essentiel pour la création et la diffusion de la littérature hors livre, « Radio Brouhaha » produit des programmes « live » de recherche et de création, et archive des enregistrements de projets menés notamment au sein du master création littéraire de l’Université Paris 8.

Enregistré le 7 septembre 2018 au Centre Pompidou par l'équipe de la r22 Tout-monde.
Mixage : Victor Donati